Le PNUD et le FEM appuient le Bénin à renforcer la Résilience des populations face aux risques climatiques

English

Cotonou, le 11 décembre 2017 : Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a signé ce jour avec le Gouvernement du Bénin à travers le Ministère du Plan et du Développement un document de projet d’un montant total de 34 950 000 USD (dont une contribution de 4 450 000 du Fonds pour l’Environnement Mondial et du PNUD) pour aider le pays à renforcer la résilience des populations rurales face aux risques climatiques.

Ce nouveau projet de Renforcement de la résilience des moyens de subsistance ruraux et du système de gouvernance locale face aux risques climatiques et à la variabilité du climat au Bénin contribuera à réduire la vulnérabilité aux impacts négatifs du changement climatique de plus de 10 000 agriculteurs dont 3281 femmes dans les communes de Bopa, Bohicon, Avrankou, Ouaké et Savalou à travers des infrastructures agricoles productives.

Procédant à la signature du document de projet, M. Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat Chargé du Plan et du Développement a salué la présence de Madame Jeanne Acacha Akoha, Directrice de Cabinet du Ministre en charge du Cadre de vie pour les efforts de son département ministériel en matière de lutte contre les changements climatiques. Il a souligné le caractère transversal des changements climatiques, dont la non prise en compte compromettrait de plus en plus la mise en œuvre efficiente des programmes de réduction de la pauvreté et de développement d’une manière générale, tout en rappelant combien l’amélioration des conditions de vie des populations préoccupe le gouvernement béninois.

« Au-delà de l’éradication de la pauvreté, la réalisation d’une croissance économique inclusive et résiliente est devenu un défi majeur pour le pays ». Mais « les changements climatiques précarisent les conditions de vie des populations, qui déjà peinent à satisfaire leurs besoins essentiels », a-t-il ajouté. C’est donc face à cette situation que le Gouvernement a décidé d’agir urgemment pour trouver les moyens de renforcer la résilience des populations, pour que ces dernières puissent anticiper et surmonter les chocs liés aux changements climatiques. Le Ministre d’Etat a enfin salué l’accompagnement du PNUD pour la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en route de ce projet.

« Le présent projet vise à soutenir une agriculture résiliente, à mettre en place des moyens de subsistance durables et à intégrer les considérations relatives aux risques climatiques dans les processus de planification à l’échelle nationale et locale, afin de réduire la vulnérabilité des communautés face aux effets néfastes des changements climatiques », a indiqué Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Bénin.

Ce projet contribuera sans nul doute au Programme d’Actions du Gouvernement  en ses piliers 2 et 3 relatifs à la transformation structurelle de l’économie et de l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réalisation au niveau local des Objectifs de Développement Durable notamment les ODD 1 et 2 consacrés à l’élimination de la pauvreté et de la faim, les ODD 8 et 12 relatifs au travail décent et à une consommation et production responsable et enfin l’ODD 13 relatif à la lutte contre les changements climatiques, a expliqué Monsieur Siaka Coulibaly.

Le projet sera mis en œuvre sur une période de cinq ans, de 2017 à 2022, sous la direction technique du Centre de Partenariat et d’Expertise pour le Développement (CePED).

Available in English.

For Further Details:

Pour de plus amples informations, prière de contacter : Isidore AGBOKOU – isidore.agbokou@undp.org

Last Updated: 15 Dec 2017